Sur la ligne de départ

26 août 2022

C’est parti ! Bien que le titre de ce premier billet de blogue soit « sur la ligne de départ », quiconque suit le moindrement la politique aura sans doute l’impression que nos sprinteurs ont commencé leur course bien avant le son du pistolet. Si la campagne a officiellement débuté le 28 août, cela n’a pas empêché les différentes formations politiques de procéder à des engagements sur des thèmes centraux, tels que la santé, l’éducation, la famille, l’économie et l’environnement. C’est que, pour la deuxième fois au Québec, nous ressentons les impacts de la loi prévoyant les élections à date fixe. Si on peut constater certains effets pervers de cette nouvelle formule sur la précampagne, il reste que l’ensemble des partis politiques part dorénavant sur un pied d’égalité, la loi minimisant le pouvoir arbitraire du gouvernement en place sur la date des élections. Cela représente un net avantage pour notre démocratie.

TACT Visuel Billet Sur La Ligne De Depart 20220816 Image

Une première campagne à cinq

En plus de leurs engagements sous forme de véritables annonces électorales (lutrin et pancartes inclus!), les partis politiques ont déjà commencé à diffuser de nombreuses publicités, que ce soit à la télévision ou sur les réseaux sociaux. Vous aurez sans doute remarqué que les formations politiques ont tenté de capter rapidement votre attention. C’est que pour la première fois dans l’histoire du Québec, nous vivrons une véritable course à cinq. En effet, bien que la Coalition Avenir Québec mène largement dans les sondages avec 45 % des intentions de vote, toutes les autres formations politiques disposent aujourd’hui d’un appui qui légitime leur présence autant aux grands débats que dans l’espace public. Cela ne veut cependant pas dire que les médias augmenteront le temps de couverture dédié à la campagne électorale pour autant.

TACT Visuel Sur La Ligne De Depart GRAPHIQUE 20220826

Mais, concrètement, qu’est-ce que ça veut dire? Essentiellement, cette nouvelle réalité viendra inévitablement réduire le temps d’antenne et de couverture de l’ensemble des partis politiques. Plus que jamais, ceux-ci devront communiquer avec des messages courts, clairs et simples, s’ils veulent rejoindre efficacement les électeurs.

Les amateurs de débats sont invités à faire preuve de patience et de zénitude, car cette course à cinq rendra sans doute les échanges un brin plus cacophoniques qu’ils ne le sont déjà. On peut s’attendre à toutes les manœuvres possibles des chefs de parti pour tenter de « manger » le plus de temps de chronomètre. La formule de débat qui ressortira sans doute gagnante de cette nouvelle réalité est le Face-à-face de TVA le 15 septembre prochain qui permettra des échanges plus posés et concrets entre les différents aspirants au poste de premier ministre. À ce sujet, la pression sera grande sur l’équipe d’animation du débat de Radio-Canada qui devra redoubler d’efforts pour offrir une discussion pertinente et intelligible aux téléspectateurs.

Bien qu’il soit encore trop tôt pour déterminer quelle sera la question de l’urne le 3 octobre prochain, on peut tout de même y aller de quelques prédictions quant aux attitudes des chefs de partis.

Attendez-vous à voir un Éric Duhaime présent sur le plus de tribunes et de débats possibles afin de mousser au maximum la notoriété de son parti. À l’autre opposé du spectre, nous risquons de retrouver un François Legault plus prudent et faisant preuve de retenu dans ses interventions. Dominique Anglade quant à elle mettra toutes ses énergies pour incarner la véritable alternative au pouvoir, alors que Gabriel Nadeau-Dubois tentera de vous convaincre qu’aucun autre parti n’est mieux placé que Québec Solidaire pour s’opposer à la CAQ dans les quatre prochaines années. Finalement, avec un Parti Québécois qui traine de la patte dans les sondages, il est à anticiper que Paul St-Pierre-Plamondon poursuivra son repli stratégique en se présentant comme le seul réellement capable de défendre les intérêts du Québec grâce à sa position indépendantiste clairement assumée.

Véritables passionnés de politique, les experts et expertes de TACT se feront un plaisir de vous accompagner au courant de ces cinq prochaines semaines afin de décortiquer les moments importants de période électorale.

Merci de nous lire et bonne campagne !

Vous êtes intéressés ?

Le site internet de TACT est seulement compatible avec la plus récente version de votre navigateur.

Si vous voyez ce message, veuillez le mettre à jour afin de pouvoir bénéficier de la pleine expérience de notre nouveau site.

Si vous voulez nous contacter, vous pouvez le faire au 1 844 667-8228 ou à l’adresse courriel suivant info@tactconseil.ca.